Massage Lomi lomi

Pour comprendre le lomi-lomi il est nécessaire de s’imprégner de l’ambiance du pacifique et d’Hawaï.

Hawaï offre tous les délices d’un paradis tropical et y ajoute une qualité de rajeunissement. Les énergies de guérisons y foisonnent, toute âme sensible peut le ressentir rien qu’en respirant l’air ou en touchant le sable. A Hawaï on appelle mana, la force de vie spirituelle des îles. Hawaï est riche  et le lomi-lomi aussi.

Hawaï comme toutes les îles du Pacifique est isolée, ce qui contribue à le garder relativement intact et peu pollué. Son unique écosystème est délicat et a donc besoin d’être protégé. Il semble exister quelque chose en dehors du temps et de l’espace. Il est brut et primaire comme en témoigne le parc National des volcans lorsque la lave en fusion coule dans l’océan. C’est la manifestation de la fertilité naissant de la roche, de la luxuriance émergeant de la stérilité.

Essayez de vous imaginer vivant et respirant un air pur tout en étant entouré de couleurs vibrantes. Parfum et son de la nature vous remplisse. La terre semble vous parler. Tout est sensuel. Pendant des siècles, le sol a fournit tout ce dont les Hawaïens avaient besoin, et ce en abondance. La nourriture et le poisson étaient à portée de main, l’océan et les montagnes a vue d’œil,  les hivers peu rudes.

S’il est difficile de définir le lomi-lomi, il est presque impossible de le décrire. C’est un sujet extrêmement diversifié  car tous les grands maitres de Lomi-lomi ont des pratiques différentes. Chaque île, chaque famille étendue, chaque portion de terrain allant de l’océan à la montagne et chaque système de guérison est unique. Si les traditions à l’intérieur d’une même lignée sont restées intactes pendant de nombreuses générations, chaque lignée est restée pure et séparée des autres.

Le lomi-lomi est également difficile à décrire parce que la manière dont les hawaïens enseignent et partagent a toujours été un cadeau personnel. Ce n’est surtout pas une affaire publique. La méthode ancienne d’apprentissage comprend l’observation et l’imitation, et ce  uniquement après que l’étudiant ait fait ses preuves qu’il soit prêt, digne et vraiment sérieux.

Le lomi-lomi a toujours été et est encore considéré par les habitants des îles comme un art de guérison sacré qui est transmis directement et précisément par un kahuna (maître) praticien à un jeune membre de la famille de son choix. Après avoir observé le kahuna  au travail et la réponse de ses patients, l’étudiant commencera à pratiquer avec les membres de sa famille. Il est intéressant de constater que les initiés n’avaient même pas l’expérience de recevoir eux mêmes des massages, ceux qui est pourtant considéré aujourd’hui comme une partie importante de l’apprentissage. Les hawaïens pensent que les élèves doivent porter toute leur attention derrière leurs yeux et leurs oreilles « regarde ce qui se passe, écoute et respire, au moment où tu seras prêt tu comprendras.

C’est vers 1940 que  Aunty Margaret Machado a commencé à enseigner à des étrangers et à créer un protocole. Aunty Margaret Machado pratiquait avec Ho’oponopono, philosophie Hawaïenne basée sur le pardon et la conscience que tout est lié. Son enseignement est absolument indissociable de cette pratique spirituelle.

En Pratique :

Influencé par la vie quotidienne, la danse, les chants, le Lomi lomi se démarque par la grâce, la fluidité des mouvements. Ceux-ci ne sont pas toujours aussi doux qu’ils le semblent. Le travail est souvent profond  pour stimuler l’énergie, le Mana, qui circule en nous. Travailler sur les blocages tout en maintenant la conscience de la généralité du corps. Sa particularité réside dans les longs glissés des avant-bras puissants et enveloppants, fluides et rythmés comme les vagues sur le sable noir. Ho’oponopono, accompagne toute la séance, le protocole début par une demande spécifique et se termine par un chant.

Formation au Massage Lomi lomi

Les commentaires sont clos.