Coeur de l’école

Ecole des massages du monde.

Explication de la démarche.

Lors de mes voyages  en Asie, en Afrique et en Océanie, j’ai découvert les soins du corps, notamment  les massages. J’ai constaté que cette pratique était un pilier culturel spécifique à chacun.  Au fil des générations et des caractéristiques du pays, des techniques de soins se sont développées. Les  observer, les recevoir, les comprendre, les vivre et les apprendre a été au cœur de ma vie.

Formée par des Maitres en Asie et en Océanie, vingt années en outre-mer à pratiquer et à vivre au côté de mes enseignants, je  n’ai eu de cesse de rechercher selon les cas le  «Bien-être» ou le « Mieux-être ». Adapter la technique au besoin: Avoir le bon toucher qui débloque les émotions, les muscles, les articulations, les énergies et qui recentre. Garder une attention et un Toucher d’orfèvre. Voici en résumé ma définition du massage.

Depuis 2013, en créant « Lâcher Prise Formation», j’ai voulu offrir l’éventail de ces techniques.  Le but étant  à ce  que chacun tisse son propre lien entre les voies ancestrales, les voies énergétiques, ses propres références, ainsi que les besoins occidentaux actuelles.

L’objectif est d’insuffler  à chacun la connaissance qui va lui faire découvrir son propre style. D’adapter son travail en fonction de sa personnalité, de sa sensibilité et des besoins.

Nous sommes une équipe de formateurs expérimentés. Dans une démarche holistique,  nous proposons des techniques authentiques avec les outils  philosophiques et énergétiques qui les animent.

Mine de Talents

RG14-BM-CertfLRL’école est hébergée par Mine de Talents , SCOOP (Société Coopérative Participative) dans laquelle le département formation est certifié: Certif LR (label qualité)

Avec des valeurs de solidarités, de partages et de coopération très présentes.

Le Toucher est un outil essentiel à l’épanouissement de l’individu. Je vous invite à  vivre l’aventure , de l’expérimenter, de le découvrir, de le donner avec la conscience et le cœur qui s’impose.

Isabelle DI NUNZIO

Les commentaires sont clos.